Monthly Publishing Art Magazine
READING

Dans la Bibliothèque du Abidjan Lit Collectif

Dans la Bibliothèque du Abidjan Lit Collectif

Aperçu de la bibliothèque d’un des membres de ALC 

Le Chapitre 3 de #AbidjanLit, c’est aujourd’hui ! Avant notre rencontre, j’ai demandé aux membres du Abidjan Lit Collectif de m’ouvrir leur bibliothèque. Vu leur régime hyper protéiné, leurs étagères gardent forcément de petits trésors littéraires vitaminés qu’ils conservent précieusement.

La consigne : établir un Top 5 de leurs livres africains préférés.

Résultats : frustration. Consigne non respectée, dépassée outrageusement par certaines de ces sympathiques têtes brulées.

Leurs bibliothèques aux étagères colorées sont parfumées, épicées, afro orientées, inspirantes, exaltantes. Je vous invite à vous servir, mais prenez garde, vous risquez d’être piqué par le virus !

Lisez ! Partagez ! Vibrez !

Trésors littéraires

Le livre Maimouna pour le #bookcrossing AbidjanLit

Dans la bibliothèque de Sophia El Hajaj Gnassounou

Ma vision de la littérature africaine étant encore trop étriquée (car je ne commence qu’à m’y intéresser), voici des ouvrages de mon Top 4 :

  1. Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie.
  2. Petit pays de Gael Faye.
  3. Un nègre à Tanger de Malick Ndiaye.
  4. Black Bazar de Alain Mabanckou.

Crédit photo ALC

La marmite à livres d’AbidjanLit

Dans la bibliothèque de Cyriac Gbogou

Numero 1, j’ai failli dire la Bible mais tu as tout gâté en ajoutant « livres africains » (rires). Tchiéééé, c’est difficile deh, dans *waaaa de livres là de ne citer que cinq?! Ok je vais essayer ooohhhh. Bon *je s’en va regarder dans bibliothèque pour revenir avec ta petite liste là oohhhh.

(Après 15 minutes de fouille…)

C’était pas facile deh, il y a certains livres même qui semblaient me regarder et j’entendais d’autres même me dire « Et moi? Genre je ne mérite pas d’être dans ton top 5 quoi? Va, après tu vas revenir me trouver ici ! »

Regarde à cause de toi, Yoyo, j’ai eu problème avec certains livres, après faut venir régler ça deh, hummmm…

Petit Nouchi

*Dans waaaa de livres : dans la tonne de livres

*Je s’en va : Je vais (déformation de la langue française que les ivoiriens aiment bien faire) 

  1. A quand l’Afrique ? de Joseph Ki-Zerbo.
  2. L’étrange destin de Wangrin de Amadou Hampaté Bâ.
  3. La légende de Sadjo de Isaïe Biton Coulibaly.
  4. Sous l’orage de Seydou Badian Kouyaté.
  5. La grève des bàttu de Aminata Sow Fall.
  6. Lezou Marie de Regina Yaou.
  7. Climbié de Bernard B. Dadié.
  8.  Kocoumbo l’étudiant noir de Aké Loba.
  9. L’enfant noir de Camara Laye.
  10. Thieni Gbanani, l’enfant terrible de Mamadi Kouyaté.

Réunion de préparation de l’événement #AbidjanLit. Crédit photo ALC

Les recommandations littéraires

Dans la bibliothèque de Sarah Mody

Je suis plutôt fluctuante dans mes goûts. Donc aujourd’hui je dirais :

  1. Trois femmes puissantes de Marie Ndiaye. Elle écrit comme personne.
  2. Du lait aigre doux de Nuruddin Farah.
  3. La vie et demi de Soni Tabou Lansi (pour son esthétique de l’outrance et son sens ( grotesque) du fantastique.
  4. 55 cm de Bessora (elle a un humour unique et savoureux).
  5. Le ventre de l’atlantique de Fatou Diome (commencer par celui là).

Maintenant que j’ai fait cette liste , j’en ai une autre en tête. Et encore une autre… Je rajoute quand même, Eve de Ananda Devi, pour les bouts d’Afrique dans l’océan indien (quand même !!)

Crédit photo ALC

#EscaleLittéraire

Dans la bibliothèque de Laure Gnagbé Bledou

Cinq?! C’est impossible! Il faut comprendre qu’il y a urgence à se plonger dans la littérature africaine et à la diffuser au plus grand nombre. Il faut donc profiter de toutes les occasions pour en parler un maximum et en donner pour tous les goûts. Ce sera donc 10 livres, « dézo » pour la longueur, qui ont croisé ou re-croisé ma vie ces derniers temps.

  1. Allah n’est pas obligé de Amadou Kourouma.
  2. Les Lumières de Pointe-Noire de Alain Mabanckou.
  3. Les belles choses que port le ciel de Dinaw Magestu.
  4. Americanah de Chimamanda Nogozi Adichie.
  5. Murambi, le livre des ossements de Boubacar Boris Diop.
  6. Graceland de Chris Abani.
  7. Afrotopia de Felwine Sarr.
  8. L’accordeur de silences de Mia Couto.
  9. Photo de groupe au bord du fleuve de Emmanuel Dongala.
  10. Aya de Yopougon de Marguerite Abouet.

Et voilà, déjà 10 ! Je suis submergée de doutes et même de honte, car il y en aurait tant à ajouter et qu’en plus seules trois femmes figurent dans cette sélection trop rapide. Heureusement, il y a les autres titres cités par mes amis d’ALC.

Crédit photo ALC

#ContagionLittéraire

Dans la bibliothèque de Edwige-Renée Dro

Top 5 et moi je respecte les instructions, moi ! Je lis en anglais la plupart du temps, donc there you go !

  1. Afrotopia de Felwine Sarr – paru cette année et je suis plutôt fiction mais pour un essai, il l’a réussi. Langage accessible. J’aime mes écrivains et leurs écritures accessibles.
  2. Half of a yellow sun de Chimamanda Adichié, ma consoeur sur la liste Africa39. Ce roman qui traite de la guerre du Biafra démontre à quel point la fiction bouscule, et doit faire bousculer et basculer les cœurs. Je lis aussi beaucoup de fiction parce que pour moi, l’Afrique a besoin de fiction pour traiter de certains sujets qui frisent la folie et qui peuvent paraitre cocasses… Sur ce donc,
  3. Allah n’est pas obligé de Ahmadou Kourouma que j’adore et que j’adorerai toujours. Il est l’un des ancêtres à qui je donne du gin de temps en temps.
  4. Seed Thief de Jacqui l’Ange – une histoire de graine qui a été transportée pendant l’esclavage au Brésil et a-travers la graine de cet arbre, qui n’existe plus en Afrique, on a toute l’histoire de l’esclavage. La culture africaine qui est très présente au Brésil. Paru également cette année, mais un classique !!!!
  5. I do not come to you by chance de Tricia Adaobi – comment un jeune homme entre dans le réseau des 419, l’équivalent des brouteurs nigérians. Comique

Des rêves, toujours des rêves

Inscrivez-vous vite à #AbidjanLit ici

Affiche de la rencontre AbidjanLit chapitre 3

RELATED POST

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM